La culture du viol

En 2018, j’aimerais partager un sujet qui me tient à coeur. Petite fille, on grandit avec toutes les mises en garde de faire attention.

– Fais attention comment tu t’habille

Soit pour éviter d’attirer l’attention ou de porter de mauvaise interprétation. Ne pas porter des vêtements trop cours ou de montrer ses formes est un appel de se faire violer. Même si vous ne le dites pas c’est vraiment.
Est-ce que vous le saviez que 1 femme sur 7 est victime d’agression?
Encore pire, que sur la majorité des cas l’agresseur est connu dans l’entourage. Donc l’image qu’une agression se passe dans la ruelle sombre par un inconnu masqué ce n’est pas vraiment ça.
Peut-être que c’est pour ça que la plupart des victimes n’osent pas dénoncer. Peur de la confrontation face à leur agresseur. Surtout lorsque celui-ci est connu dans son entourage. Faire face aux critiques, aux jugements ou encore d’être confronter à la réalité ce n’est pas facile. Vous pouvez tout simplement imaginer tout ce qui se passe dans la tête d’une victime.
Victime ou coupable?
Avec la culture du viol c’est simple les victimes deviennent automatiquement coupable. Combien de fois n’avons nous pas porter des jugements après qu’une femme (ou un homme) a crié une agression. Notre façon de nous tenir, ou même notre tenue. Porter le blâme à la victime est tellement plus facile.
Vivre une agression ça tue un peu de nous… Et encore pire ça retire une partie de nous même.
NON, ce n’est pas un OUI déguisé!
Mon souhait pour ce monde c’est que les gens arrête de fantasmer sur le NON. Et comprendre qu’une femme à le droit de changer d’idée. Encore plus important d’arrêter de forcer la limite. Avec les réseaux sociaux les psychopathes sexuels ont prit le devant. Soit en agressant les femmes via le messenger en montrant leur photo non-désiré, ou faisant des propositions malsaine. Ça aussi c’est du mal.
Mon état face aux agresseurs… J’ai trop de haîne à l’intérieur de moi. Comment est-ce que quelqu’un peu faire du mal à un autre? Pourquoi quelqu’un peu prendre du plaisir à tuer un autre?
Comment peut-on briser la culture du viol?
Mention à Amber Rose qui lutte contre le ” Slut Shamming”. Une cause qui vise à cesser d’accuser la femme. Alors que de l’autre côté en louange l’homme pour les mêmes actions. Une femme peut s’habiler sexy sans vouloir se faire agresser ou mal parler. Une femme peu avoir le droit de faire ce qu’Elle veut s’en plus.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s