Vivre avec mon surpoid

Je n’ai jamais eu le corps parfait qu’on peu voir dans les magazines, ou à la télévision. Par compte mon corps de femme a commencé à se développer très tard. À partir de mes 18-19 ans. Avant ça disant que j’étais très plate. Je n’avais pas le corps de femme. Par compte j’avais mes petites rondeurs au niveau du ventre. Car j’ai toujours été accro au junkfood. Blame it on McDonalds ( la poutine en particulier).
Bref, revenons en au poids. Disant que grâce à mes 1 mètre 71, ma graisse est balancé un peu partout. Mais loin d’avoir les belles formes. Je l’avoue même que pendant une époque je me cachais. Déjà je ne suis pas la fille qui est née avec la plus grande estime de moi. Les compliments faites à mon égard jusqu’à ce jour je le prend à la blague. Au fond de moi je n’y crois pas trop. Bon je travaille encore sur ça. Apprendre à m’aimer, et essayer de me voire comme les gens me voit. Quand les gens me disent: ” t’es belle”… j’essaie d’en faire diversion. On a jamais fini de travailler sur soi-même en fin de compte.
Le premier déclic:
À l’époque j’avais un crush (un gars qui titillait mes émotions au niveau 100). Lors d’une altercation avec lui, il m’avait lâché ” Pis en plus t’es grosse”. et je peux vous dire que ces paroles ne sont jamais parti de moi. Le pouvoir des mots peuvent être destructifs. Et je peux vous en dire un long paragraphe sur ça. Je vais probablement poursuivre le tout en mode vidéo sur ma chaine youtube.
Pression dans la société:
L’image parfait de la femme nous met tellement de pression. ET je tenais à en parler car ça mérite d’en parler. Ignorer un sujet veut aussi dire l’accepter après tout. Rappelons-nous qu’il y a un grand nombre de gens (encore plus des jeunes) qui souffrent de trouble alimentaire ou pensent à la chirurgie pour adhérer au look parfait.
La perfection n’existe pas … voici un fait que j’ai pu apprendre.
Moi, et ma grosseur:
Enfin, petit à petit je commence à réaliser que je ne saurais jamais un size zéro. Et c’est bien comme ça que j’ai envie de dire. Bien entendu je ne vais pas plaire à tout le monde. On garde en tête que la beauté est suggestif aussi. Mais bon il faut y faire avec.
j’ai arrêter les régimes et le désire de perdre du poids.
Je fais tout simplement attention à moi-même. Sans avoir pour l’ambition de perdre du poids tout simplement..

Wishlist des activités : Cancun, Mexico

 

Pour mon séjour, je garde en tête d’être libre. Sans me mettre de plan ou d’itinéraires. Par compte c’est la base de faire ses recherches. La date de mon départ arrive très vite, et disant le que je suis vraiment très excitée à propos de la suite.

download (1)
En gros dans mon séjour au Mexique, je compte profiter de la plage. Et encore plus de la vie locale tout simplement. En même temps en profiter avec la conversation en espagnole. C’est toujours plus facile de de développer ses connaissances linguistiques sur place. Imaginez quand vous avez faim, ou avez besoin de communiquer sur place.
Sinon juste de me retrouver loin, et de laisser mon instinct de survie prendre surface.
1- Cenote Ik Kil: Honnêtement je ne vais probablement pas sauter, mais en étant là j’imagine que ça en vaut la peine de s’y rendre.
2- Isla Mujeres: Réputé pour être l’une des plus belle plage.
3- Chichen Itza: Une ancienne ville des Mayas
4- Museo Maya de Cancun: Une entrée à 4$. Pour moi qui est une fan des musées et d’histoire ça vaut la peine d’en découvrir un peu plus sur la destination.
5- Playa Tortugas
6- El Rey Ruins : Les prix sont de 3$