Mon bilan du Guatemala

Séjour: du 14 juillet au 23 août 2018 ( Un peu plus d’un mois)
.
Arrivée à la ville d’Antigua via voix terrestre. Pour savoir que c’est un peu plus de 12 à 13 heures de route, moi qui me fiait à la carte géographique, en me disant que tout simplement proche. En fin de compte ce n’était plus du tout le cas.
Conseil: Utiliser le Shufftle pour un long trajet est fortement recommandé que de juste prendre le Chicken Bus (bus local très bon marché).
Chicken bus: Le genre de bus scolaire adapté comme moyen de transport. Très rapide, beaucoup de stop pour prendre les gens en arrêt. Ça vaut la peine de le prendre une fois, juste pour vivre le moyen de transport local (être entasser avec pleins d’étranger).
1er arrêt: Antigua
2ème arrêt: El Paradon
3ème arrêt: Monterrico
4ème arrêt: retour à Antigua ( ne pas vous mentir Antigua je l’ai vu comme repère pour me rendre ailleurs).
5ème arrêt: Panajachel au Lake Atitlan
6ème arrêt: De retour à Antigua
7ème arrêt: Quetzeltenando (Xela) – qui est la deuxième plus grande ville du Guatemala.
8ème arrêt: San Pedro Laguna – au lake Atitlan
9ème arrêt: San Marcos – au lake Atitlan
10ème arrêt: Santa Cruz – au lake Atitlan
11ème arrêt: San Pedro Laguna + une journée exploration à Santa Catarina de Laguna.
12ème arrêt: J’ai compléter mon séjour complet à Antigua. Mention spécial au Maya Papaya qui m’a aidé a apprécié cette ville.


Effectivement, il me reste à explorer beaucoup plus du Guatemala, par exemple le Nord. Tel que Tikal ou Flores. Et surtout de continuer mon exploration dans le lake atitlan. Autre fait qui m’a surpris du Guatemala; c’est un pays plutôt froid surtout lorsqu’on est dans les hauteurs. Prévoyez un pull ou d’acheter un chandail sur place (comme souvenir) va vous être très utile.


Les Guatémalthèques ne sont pas très habitués à la différence, ça peu paraitre très choquant de les voire nous dévisager, ou carrément demander une photo (alors que c’est nous les touristes), manque d’ouverture de leur part ou d’incultisme face à la diverstié, c’est un détail qu’il faut prendre d’un ton léger. Sinon en général, ce sont des gens très agréable. Un sourire les suffit seulement.


Autre fait: les vendeurs ambulants – ils ont très vite compris l’importance du touriste, et ne vont pas rater une occasion de vendre leur attirailles. Même que vous soyez au restaurant, ou dans les aires de votre hôtel. En final chacun utilise leur moyen pour faire leur gagne-pain comme il peut. Un “no gracia” est suffisant ou plusieurs ” NO Gracia”.
Expérience générale: Je recommande cette destination sans aucun doute. Pour commencer ce n’est pas chère. Très sécuritaire. Étant une femme qui voyage en solo, je ne me suis pas sentie en danger. Par compte il faut utiliser son gros bon sens, c’est la règle de base tout court.

HIXP7900.jpg

Êtes-vous déjà allez au Guatemala?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s