Costa Rica = Pire destination en Amérique Central

Excepté si vous êtes un fan des volcan et excursion du genre. Mais rendu là je vous recommande le Guatemala qui est riche en culture, et a plus d’une centaine de volcans dans son territoire. Le Costa Rica je le vois comme un état américain (et pas les plus enviés). On arrivant à San Jose, j’ai sentis le côté ville mais pas du bon côté. Très vite j’ai réalisé que l’histoire du Costa Rica était effacé. Alors on ne viens pas ici pour apprendre sur la culture et les façons de faire.
Autre fait, ne pas venir dans ce pays dans la saison de pluie car justement c’est encore plus mortelle. Le tourisme est basé sur la plage. Avec la pluie = il n’y a rien. Pas de musée. Pas d’histoire. Pas de culture. Rien du tout. Le néant.
Comme beaucoup de gens (je suis certaine que vous aussi), le Costa Rica faisait parti de votre bucketlist… rapidement en réalise que NON. NON!! C’est OVER price pour rien!! En arrivant dans ce pays il n’y a pas la saveur du Sud. J’ai passé un mois au Mexique, et un autre au Guatemala… en arrivant ici, j’ai ressenti tout sauf le Sud.
Les gens sont orienté BUSINESS et faire de l’argent
Est-ce que c’est un pays de fête?
Actuellement je recherche encore une destination qui va surclasser Miami Beach dans le côté PARTY ou NIGHT LIFE. Je vous rassure qu’on peu retirer Costa Rica dans la course. Je ne suis même pas capable de décrire c’est quoi un habitant du Costa Rica. Mélange entre Peuple vendu… sans histoire… ou Wannabe état des États-Unis… Toutes ses réponses.
Finalement la conclusion… Je suis contente d’avoir pu explorer cet endroit pour pouvoir le barrer à jamais de ma route. Destination qui ne sert à rien. Straight Up ! La bouffe d’ici n’est pas fameuse. Toutes les activités offertes peuvent être offerts en mieux mais beaucoup moins chère. à quoi bon gaspiller son argent pour ça…??? Je vous rend service.. Au pire viser plus vers Panama, Honduras…. Belize… ou autre pays.
Si vous me dites le contraire… j’ai hâte d’entendre votre façon de voire. Moi j’ai un trop plein de cette ville qui a vendu son essence pour des dollars. En arrivant là, le premier sentiment est le côté d’un peuple vendu. Le point positif que je garde… l’université coûte 300$ par année au maximum car en ayant abolit l’armée le gouvernement a pu investir dans l’éducation. Honnêtement même à un prix réduit la qualité de vie est si merdique et pauvre que je ne pense pas envoyer mes futurs enfants par ici.
Non je n’aime pas le Costa Rica… excepté si un changement de dernière minute vient, je ne risque pas d’aimer de si tôt. Ou encore moins y revenir.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s