LES RELATIONS TYPE FRÉQUENTAITON

L’étape de la fréquentation est simple: le moment d’apprendre à connaître quelqu’un et de voir s’il y a compatibilité pour aller plus loin. Une étape très importante car le jeu de séduction est important. Apprendre l’un de l’autre. Important de savoir qu’en mode fréquentation; on ne peu pas envisager des projets trop concret avec l’autre car ce n’est pas officiel.
Qu’est-ce que je veux dire par envisager des projets?
Je n’irais pas envisager une cohabitation avec une fréquentation. Ou tant que ce n’est pas officiel, je ne peux même pas envisager de présenter cette personne à mes proches. Être en mode fréquentation ne va pas changer le statut de célibataire. Qui veut dire qu’aucune atttente ou demande est requis envers les parti. Je tiens à préciser ce point car beaucoup d’opportuniste vont essayer d’avoir les avantages d’être en couple, mais refuser l’engagement d’être en couple.
Les erreurs à ne pas faire en étant en fréquentation:
1- Partager ses problèmes financiers à l’autre
Sachez que tout le monde à des problèmes financiers, et des dépenses. Lorsque vous n’êttes pas en relation officielle avec une personne, éviter de partager vos soucis financiers. De laisser savoir à une personne que vous n’êtes pas capable de payer vos factures, ou que vous avez besoin de soutien supplémentaire n’est pas encourageant. Bien entendu, je ne vous dis pas d’aller au-délà de votre budget mais d’exposer vos manques n’est pas engageant pour quiconque de penser à bâtir de quoi avec vous. Comment quelqu’un peu penser à se mettre en couple avec vous, lorsque vous n’êtes même pas en mesure de prendre soin de vous même. Encore plus inquiétant si vous avez 25 ans et plus, vivez encore avec vos parents … Surtout qu’on le sait très bien que l’amour n’est pas tout dans un couple.
Conseil: Gérer vos conseils financiers, prenez rendez-vous avec un conseiller financier pour vous aider à planifier un budget. ET de grâce épargné votre fréquentation comme si vous espérez recevoir son support financier pour vous sortir de la misère.
2- Évitez d’apporter vos règles que vous n’appliquez pas
La façon que l’on veut être traiter va automatiquement réfléter comment traiter l’autre. Si vous ne voulez pas que l’autre vous questionne, pourquoi se permettre de faire de même. Aussi simple que ça: Traiter la personne comme vous voulez être traiter. C’est trop tôt de donner des règles dans l’étape de fréquentation.
Par exemple: Vouloir contrôler comment la personne s’habille (si c’est trop sexy ou pas); vous n’avez aucun droit de vous en mêler. Pourquoi? Car vous n’avez tout simplement aucun droit sur la personne. Et même en étant en couple vous n’avez toujours aucun droit. De vouloir gérer les actions de la personne non plus. Faut rester à sa place.
3- Établir une routine monotone
Imaginez qu.au début d’une relation vous êtes déjà monotone (même ennuyeux) ça peu en dire beaucoup sur la relation. La conversation et chercher à créer des envies est importants. Pour moi c’est vraiment important un homme qui puisse me stimuler intellectuellement. Que ce soit de me parler de voyage, culture globale, ou m’aprendre un champ d’intérêt. De nature impulsive c’est impotant pour moi d’être continuellement en dehors de ma zone de confort. La routine tue le désir tout simplement.
4- Ne pas s’intéresser à votre partenaire
La pire chose à faire est de manquer de s’intéresser à son partenaire. L’encourager dans ses projets, et tout simplement montrer que vous êtes attentif. Chacun on a besoin d’être entourer de gens qui nous amène vers le haut. Comment je peux être avec une personne qui ne va pas m’encourager. Me supporter. Être à la première rangée pour m’encourager?
Quelqu’un qui ne peu pas être là, pour m’encourager dans mes projets. Je ne peux pas me voire créer aucune relation avec lui. Chacun on doit pouvoir s’encourager mutuellement et s’aider à se développer. Dans les actions, l’encouragement et la critique réel.
5- Donner son minimum, et attendre le maximum

Voyez l’étape de la fréquentation comme bâtir un jardin. Ce que vous allez semer dans la terre, en final c’est ce que vous allez récolter. Si vous semez 2-3 graines par là, et vous n’arrosez pas la terre quotidiennement, ou vous assurez qu’il y a assez de soleil. Comment vouloir espérer recevoir quoi que ce soit? On récolte ce que l’on sème.
Trop de gens font l’erreurs, de donner le minimum au début fasse à des expériences passé. Se disant qu’à cause qu’ils ont souffert dans le passé. Mais je vous le dis c’est une grave bêtise. Avant de vouloir entamer quoi que ce soit faut prendre un temps de guérison avec soi-même. Lorsque vous êtes prêt à entamer une nouveau chapitre, Vous allez pouvoir tout donner, et engager une relation veut aussi vouloir dire envisager une rupture. Ça ne veut pas dire que ça doit vous arrêter.
Comment voulez-vous que votre partenaire vous traite comme son roi, si vous lui donner le minimum. Tout ce que vous faite est de réduire vos chances. Personne ne veut bâtir de quoi avec quelqu’un qui n’est pas encore guérit de son passé. Comment on peut penser à donner le minimum, mais s’attendre à ce que l’autre nous donne le maximum? Être en couple veut dire ne pas être égoiste.

photo 002.JPG
Alors j’espère que mes conseils pourront vous êtres utiles.
Au plaisir! Et n’hésitez pas à partager vos propres astuces dans les relations. Chacun nous avons nos perceptions qui peuvent améliorer le tout.

LET’S TALK : À COEUR OUVERT

 

Holla !!!
J’ai décidé de partager à coeur ouvert avec vous. Voici ce qui en est.
Qu’est-ce que je veux pour ma vie?
Me rapprocher dans ma raison, car c’est le but de la vie. De sortir de la zone de confort qui m’a trop longtemps confiné dans un état. Bâtir un plan de vie qui va se rapprocher le plus de moi. Me retrouver. En disant de me retrouver c’est d’être en contact avec le vrai moi. Ce moi qui trop tôt à très souvent été refoulé.
Quel genre de relation que je veux?
Pour moi je recherche l’ouverture, l’honnêtement, la communication et un partenaire. On s’entend par partenaire que juste au sexe ce n’est pas suffisant. J’ai besoin d’être stimuler intellectuellement. Réaliser des projets à deux. Avoir une relation entre l’amour et l’amitié. Pouvoir bâtir de quoi ensemble c’est primordial dans tous les cas.
Où est-ce que je me vois dans cinq ans?
Honnêtement, rendu à ce point de ma vie je ne pourrais pas y répondre. Tout ce que je sais c’est de ne plus être dans la même case que j’étais. Confiner dans une boîte pour travailler 37,5 heures par semaine (ou plus). Rentrer dans un appartement en sentant un vide. Tenter de remplir se vide avec de l’alcool, et ça ne marche pas nécessairement. Payer les factures. Un mode de vie qui nous consumme de l’intérieur.
Alors en décidant de faire un “voyage” c’était l’occasion de me découvrir. De me rapprocher plus de MA raison si on peu le dire ainsi. Car je crois que nous avons tous un but sur cette terre, et ce n’est pas celui de travailler, payer des factures, ou rester confiner dans un système qui nous empêche d’avancer.

LES PRINCESSES MANQUÉES

Je ne sais pas pour vous, mais je déteste l’attitude de ses princesses manquées. Vous savez ses gens qui se croit tout permit (ou pense être meilleure). Alors qu’en vérité, ils n’ont rien du tout à offrir. Se prendre la tête ça ne vaut pas la peine. Personnellement je crois que personne n’est meilleure et peu importe l’avoir de celle-ci, ou les biens matériels.
Petit confidence: autant qu’en général je peux apprécier tout le monde, mais j’ai une limite envers ce genre de personne qui se croit meilleur. Faut apprendre à redescendre et prendre la vie de façon tranquille. Peu importe ta classe sociale car en final on est tous humain.
Pourquoi je tenais à parler de ça?
J’ai pu rapidement côtoyer deux femmes quarantaine d’années ou plus (avec les cernes sur leurs visages je pourrais les donner 50 ans facile); se prendre pour des Queens ratées. Le genre qui viennent un endroit sans saluer les gens, en les regardant de haut. Pensant qu’elles sont meilleures.
Le genre d’individus qui ont un mauvais aura… et que leur absence reste toujours une libération. bref j’avais qu’envie de partager ce qui me passait par la tête.
Et vous que pensez-vous de ce genre de personnes?

SPOTLIGHT: Polish de Sunday Funday

Son nom est Paola Menegazzo de son de de scène Polish qui est la voix féminine du groupe ” Sunday Funday”. Un groupe qui partage un message positif tout en chanson. J’ai pu assister à la réalisation de leur single “Pacifico”, et ce que je retiens est cette énergie dégagée. Passer du bon temps, et simplement relaxer. Enjoys the good life. Je vous confirme que cet état d’esprit en ressort chez chacun. Honnêtement ça fais du bien d’entendre du positivisme.


Entre quelques scènes, j’ai donc eu la possibilité de m’entretenir avec Paola.
Ça va faire trois ans que Paola est dans le groupe avec son mari Joe Merida, et son beau-frère Diego Merida. On peu dire que c’est une histoire de famille tout ça. Travailler en couple demande de la structure, et Paola a sut développer tout ça avec brio.
Le modèle vocale qui a influencée Paola est Beyonce.
Son icon célébrité reste Marilyn Manroe. Elle a même un tatouage à sa mémoire.
Quelques faits sur Paola:
1- elle a 13 tatouages sur le corps (dont celui qui représente Marylin Manroe son idole)


2- elle a perdu 50 livres pour atteindre son physique idéal, de la détermination et discipline pour atteindre sa perfection anatomique. Quand on veut, on peu.
3- son animal de compagnie Cory est un cochon, et il a apparut dans le vidéo ” ASSI” qu’on peu retrouver sur Youtube.
4- sa petite faiblesse: prendre la parole en publique (elle travaille pour surmonter sa peur).
5- en dehors de la musique Paola est éducatrice avec les enfants, et adore se retrouver avec eux. On peu lui souhaiter pleins d’enfants.
6- ayant l’âme d’une artiste voici comment elle se décrit.

Message de Paola:

sunday funday 015.JPG
Être patient car la réussite prend du temps. Faire confiance au temps pour être en mesure d’atteindre l’excellence. Toujours croire en ses capacités, et ne jamais cesser d’y croire peu importe qui croit en nous, l’important c’est de croire en nous.

Ce que l’on peu retrouvé dans la playlist de Paola?
– Somebody that i used to know
– To my love

 

 

Vidéo Pacifico de Sunday Funday a été réalisé; Cocori Lodge Monterrico, Guatemala

Mon challenge de HSP(highly sensitive person)

Très tôt ma sensibilité à été l’un des premiers traits développer chez moi. Vous savez lorsqu’on tout petit, et notre personnalité ce façonne. Par compte c’est très récemment j’ai mit un nom plus scientifique à ce Trop pleins d’émotions.

Mon amour réel pour les gens. Ou même ma facilité de pouvoir créer des contacts. Du même sens mon attachement en est réel. Je ne vois pas ça comme une mauvaise chose au contraire ça me permet de rencontrer différentes âmes (tout être vivant en possède une)

Mes émotions sont mit en épreuves constant des départs. Aussi je dois me préparer à laisser entrer de nouvelles personnes qui veut dire que mon mur de protection le retirer.

Encore me rappeler que je suis encore au début de cette aventure en fin de compte. Encore tant de chose m’attend

Quand je partirai…

Le son qui m’inspire: Quand je partirai de La Fouine.
Je ne sais pas pour vous mais je crois en la puissance de la musique. Vivant un trop pleins d’émotions j’ai un peu pris une décision radicale de partir. M’en aller loin. Un voyage … sans date de retour de prévue. C’était soit ça où d’y aller plus radicalement. Trop pleins de déceptions, de questions… et même de tourments. Partir pour mieux faire le plein.
Je pars sans aucun regret. Pour moi c’est simple je ne laisse rien derrière moi. J’ai vite compris que ce ne sont pas tes proches qui vont t’élever ou te comprendre. Ce sont toujours des étrangers qui vont avoir le plus d’amour à donner. Alors c’est peut-être ça qui m’a encore plus motiver.
J’imagine quand vous allez voire cet article … probablement je saurais dans l’avion. Aucun remords je m’en vais la tête haute vers l’inconnu. Ce que je me dis c’est que j’avais trop besoin de partir car je souffrais trop. Oui j’aime avoir des moments de sollitudes. Mais je me retrouvais trop seule. Et de partir était la seule solution à MA vie.
Un peu émotionnel je vous l’avoue, mais j’ai décidé d’être à coeur ouvert avec vous.

GUÉRIR UN COEUR BRISÉ

 

Comment guérir d’un coeur brisé?
Croire en Dieu. Donner SA vie au Seigneur tout simplement. Dans notre vie, on a besoin de moment pour se retrouver. Apprendre d’être en amour avec soi-même. Développer une relation avec Dieu. Placer son coeur dans les mains de Dieu, et le laisser faire la suite. Ne pas remettre son coeur auprès de celui qui l’a brisé. Ça ne va pas marcher.
Souvent la personne qu’on veut le plus, est celui qu’on n’a pas besoin. Notre besoin est souvent biasé par nos envies.
Dans le monde de le monde de la technologie; c’est facie de prétendre. De faire croire que notre vie est meilleur maitenant. Qu’on a pu créer une meilleure relation après nous. Que pour nous montrer que leur coeur était meilleur. Faire croire qu’ils étaient parfait (mieux que nous). Faut passer à autre chose tout simplement. Seul le temps va pouvoir faire les choses. Tout ce qu’on peu faire c’est d’avancer. On ne peut pas guérir en restant à proximité de ce qui nous a détruit.
La meilleure façon de guérir est d’avancer tout simplement. Voici tout simplement ce qu’il nous faut. Avancer sans regarder derrière. Accepter de fermer le chapitre. Pour entamer un nouveau chapitre dans notre vie.

TU MÉRITES MIEUX DANS TA VIE

Je suis croyante, et je crois que Dieu a un plan merveilleux pour moi. Même si par moment j’ai envie d’abandonner (avouons le que plusieurs fois j’ai envie d’abandonner).
Quelqu’un qui t’aime, ou tiens à toi, veut voir le meilleure en toi, et ne veut pas te voire mal. Il va éviter de te faire du mal inutiliement. Te faire croire que l’amour doit te faire souffrir. Va vouloir passer du temps avec toi. Va faire des geste pour t’avoir dans sa vie. Te donner le meilleu et te mettre dans un état pour voir le meilleur dans ta vie.

Fuck mon père terrestre

 

Les gens ne vont pas se gêner de me regarder et de me juger. De se dire que je suis folle face à mes réactions. Par compte ils ne sont pas au courant de toute ma douleur. Toute la douleur que j’ai subit. Et vit encore. Manque de conficance en moi. Tristesse infini. Un vide constant qui m’envahit et grandit en moi. Ça ils ne le voiet pas (et s’en fichent de toute façon). Ça j’ai pu le comprendre lorsque mon propre père m’a abandonné.Quand j’y pense… de tourner le dos à ses proches à toujours fais parti de sa façon d’être. Si quelque chose ne marhcait comme i le voulait. Basta! Il tournait le dos en prétendant bouder.
Malheureusement j’ai trop de haîne pour lui. Autant que je l’avais aimé et idéalisé… j’ai pu constater que ce n’était qu’illusion. Il ne m’avait jamais aimé. Il n’a jamais aimé personne que sa personne. Même Dieu il a utilisé pour faire croire qu’il avait changer sa vie. Mais j’ai pu voir dans son ceour que du faux.
Heureusement dans mon calvaire j’ai connu la Foi. J’ai appris que j’avais un père spirituel. Un père que je ne pouvais pas voire avec mes yeux. Mais qui était là. Et si je dois souhaiter bonne fête des pères, c’est à ce père invisible que je vais le faire. Car en final c’est lui qui représente mon seul ère dans tout ça.
Souhaitons bonne fête des pères aux vrais père…
ET non pas aux lâches. Encore moins au fake père que j’ai eu qui prétend jouer au sage quand au fait ce n’est qu’un fake. Une image qui montre tout ce qu’il ne faut pas faire chez un homme tout simplement. En vérité même son nom je déteste. Pour moi, il est MORT .. et quand j’y pense il n’a jamais existé tellement que ses actions était minime dans ma vie.
Et c’est ça !!!

CE N’EST PAS TES AMIS

 

Certaines personnes dans notre vie, ne sont pas là pour les bonnes raisons. Qeu ce soit des amis, membres de la famille. Ils sont près de nous pour la compétition. Leur but est de faire meilleur que nous.
Le genre de personne qui veulent nous voire faire mieux (c’est ce qu’ils disent). Mais ils ne veulent pas qu’on soit meilleur qu’eux. Peu importe nos projets, ils ne vont jamais nous supporter. Et lors de nos accomplisement ils vont vouloir faire mieux que nous. Sans aucun doute on devient leur compétition. Ils vont toujours voir de quoi de mal en nous. On ne fait jamais bien les choses. On est le problème tout simplement.
Pourquoi on est aussi sensible envers les gens qui se fichent de nous?
Jamais ils ne sauront présent pour nous remonter. Ou pour nous aider à traverser une mauvaise pente. Peu importe ce qu’on fait, ils n’ont pas d’amour véritable pour nous.
On peu avoir des centaines de followers, mais je le sais que le nombre est très rare les gens qui sont vraiment care pour moi. L’important est de se protéger de ses gens qui attendent notre chute à toutes les occasions. Une façon de se dire ” Je le savais”. Et mettre l’emphase de notre échec. Ce ne sont pas des amis. Et le lien de la famille ne veut rien dire s’il n’y a pas de support dedans.