Ne jamais diminuer ses standards

Approchant de la fin d’annee 2018. J’ai beaucoup de choses a partager. Que ce soit mon aventure qui m’a permis de visiter plusieurs pays en Amerique latine (actuellement je suis en Haiti). Par compte je profite de partager avec vous une experience dans la categorie du relationnel. Inquietez- vous pas je promet de partager plus de mon aventure. J’en ai des choses a dire.

Ne pas diminuer ses standards pour personne. Parfois le potentiel nous attire plus qu’autre chose vers quelqu’un. Par compte quelqu’un a beau avoir toutes les possibilites s’il ne voit pas le bien pour lui c’est peine perdu.

Commencons par le debut:

Ce type X est une bonne connaissance de la famille. Peut-etre pour ca que j’ai ete moins fermer a le connaitre malgre dans la premiere apparence ce n’etait pas du tout ca.

1- Homme de petite taille ( plus petit que moi qui est 1 metre 71.. lui disant que je suis genereuse dire qu’il arrive a 1 metre 50). Oui la grandeur ce n’est qu’un detail mais tous les gars petits que j’ai pu rencontrer en l’ego du “trop grand”.

” Ego du trop grand” c’est quoi ? Un type qui se donne plus que ce qu’il est. Le genre qui est suceptible de nature et ne va pas se gener de rabaisser l’autre pour son orgueil.

Exemple concret: le type en parlant avait carrement oser me traiter de grosse … etant a 150 livres je ne suis pas un mannequin size zero et je ne l’ai jamais ete. Sous pretexte que j’etais trop lourde pour le porter. Who does that? Me retrouvant dans une situation que c’est un proche de la famille je devais garder mon self-control pour ne pas l’envoyer chier. Fiere de moi j’ai su me controler (je gagne en sagesse… petit par petit). Avec l’exemple vous voyez le genre.

2- Un pessimiste de la vie: de nature optimiste parfois un peu trop ce n’est pas un bon menage pour moi. Je peux comprendre qu’il n’a pas eu une vie facile. Orphelin, vivant avec une famille aimante qui le prend en charge comme leur propre fils meme rendu a 29 ans. Je pars dans l’idee que personne ne doit rien a personne et la vie ne fait pas de cadeau comme ca. C’est a nous de creer son petit paradis. Ou son ideal meme si ce n’est pas parfait. Je peux comprendre que de vivre au quotidien dans un pays comme Haiti n’est pas toujours facile ( devinez quoi peu importe le pays ce n’est pas plus facile). Alors c’est plutot notre attitude qui va faire la difference. Encore une fois j’avais tenter de passer sur ce trait … me disant que je pouvais faire la superwoman.

3- Ambition a zero: les circonstances de la vie peu nous bloquer par compte l’ambition ou son absence ne ment pas. Je crois que la vie est un teste. Comment tu peux te debrouiller avec les petites choses pour ameliorer ton sort? Je ne peux pas croire que tu termines ta vingtaine et l’idee de faire un cv ( curriculum vitae) te rebute en maudissant le fonctionnement que le pays ne donne pas d’emploi. Comment tu peux rester assis a te plaindre de ne pas avoir d’argent lorsque tu vis chez la famille qui paye le loyer … et ta bouffe par le fait meme. Quand va tu penser a prendre tes responsabilites? Un type du genre est un ralentissement a la progression. Qui reste un red flag que je ne pouvais pas ignorer.

Moi qui voulais l’encourager a preparer son cv … il m’arrete en me disant qu’il ne fait pas ses choses la. Excepter si c’est la compagnie de ton pere.. bonne chance !

Avoir l’ambition de vouloir une meilleur vie veut dire beaucoup.

4- les amis en avant: je suis pour l’amitie mais de facon plus selective. Par exemple il y a des connaissances, camarades, potes de rue, voisin, etc. Par compte plus en avance dans l’age on realise que les amis sinceres ne sont pas aussi. De trainer ou de jouer a Monsieur populaire n’amene rien car en final tout le monde veulent avancer dans leur vie. Un type qui est encore dans la phase de jouer au ballon avec ses petits camarades au lieu de chercher un boulot.. ce n’est pas du tout mon niveau!

Ajoutant que ce n’est pas le genre affectueux. Pour lui la femme reste un acsessoire … et hop la!

5- manque de culture: j’aime voyager et decouvrir. Chaque jour est l’occasion d’apprendre. Pour moi un partenaire doit pouvoir m’apprendre. Encore une fois ce n’etait pas le cas avec lui.

6- Un style de batard: pantalon baggy dechirer salement. La barbe qui n’est pas entretenu. L’haleine qui sent le renfermer ( un paquet de gomme ou bonbon a la menthe devrait etre son outil)… bref je ne veux pas trop rester sur le look car il y a toujours moyens de changer son style. Deja je m’imaginais lui faire un relooking. Un mec qui approche de la trentaine mais coincer avec sa garde-robe quand il avait 18 ans. L’horreur … ou la tristesse !!! Encore une fois je me voyais en reloukeuse superwoman pour l’aider.

Vous pouvez comprendre qu’avec tout ca c’est un non. Une parole que mon pasteur avait dit: ce qui vient de l’ennemi dans ta vie n’est jamais. Voila pourquoi mieux vaut attendre ce que Dieu a pour toi qui va correspondrea toutes ses criteres qui peuvent sembler futile a d’autre. Ce n’est pas en toi pour rien.

Parfois … ou meme souvent on va diminuer ses criteres se disant que peut-etre c’est “too much” pour laisser un echec trop d’opportunite. Voici ma petite morale.

A bientot !!

Règle # 1: La sécurité

Évitez d’être trop cheap au dépend de sa sécurité. C’est toujours bien d’économiser, de sentir qu’on a fait une bonne transaction, mais quand c’est au dépend de sa propre sécurité c’est à se demander si les quelques sous économiser en valait le coup.
Par exemple: en voyageant en solo au Guatemala, les quelques fois (deux fois pour être exacte que j’ai pris le ” Chicken bus” un bus local), j’étais accompagné avec un couple. Ce qui m’apportait de la sécurité. Sinon lors de mes déplacements toute seule, j’utilisais le Shuffle ( van privé qui garantit de venir te chercher à une destination pour t’amener à l’autre destination). Oui!!! C’est beaucoup plus chère que les bus locaux.

Considérablement plus chère. Par compte, la sécurité est la première règle lors d’un voyage. Pourquoi se rendre vulnérable pour sauver quelques dollars?
En voyageant c’est important de connaître SA limite. De s’écouter et de ne pas pousser plus loin. Je vais toujours le dire de sortir de sa zone de confort. Mais il faut quand même pas pousser le bouchon trop loin. Encore une fois, je ne suis pas très hicking ou les excursions dans la jungle (la Wild Life ce n’est pas trop pour moi). Bon j’avais rencontré une autre voyageuse en solo qui voulait faire une excursion (Indian Nose qui débuterait à 3 -4 heures du matin) qui veut dire se rendre dans la forêt la nuit, pour voire le couchée du soleil d’en haut. Insistante pour que je le fasse malgré que lui faisais part de mes résistances; peur du noir, et le hicking qui n’était pas mon genre d’activité. Avec son insistance je me suis écoutée et refuser. Elle a pu trouver d’autres personnes dans le même vibes de le faire. Par la suite, elle m’a avoué que finalement je n’aurais probablement pas trop aimer. L’excursion qu’elle m’avait vanter comme étant facile de 30 minutes, en finale elle m’admettait que c’était plus complexe. Marcher dans la forêt (dans le noire), et de suivre le guide qui ne parle qu’espagnol sans rien voir.
Merci à moi de m’être écouté … et d’avoir opté de rester dans mon lit!
Les mêmes règles de connaitre ses limites va s’appliquer lorsqu’on décide de faire la fête. Qui n’aime pas faire la fête? Boire c’est une chose par compte c’est important de rester conscient. Pas le temps de BLACK OUT sachant qu’on est notre support. Ne pas s’isoler. Rester dans des lieux connus. être au courant de ce qui nous entoure, et surtout ceux qui nous approche. En gros garder sa vigilence!!
Petite règle de base: Faire attention à son verre. Et la règle que j’aime le plus reste de toujours faire confiance à son instinct (la petite voix qui nous avise du danger ce n’est pas là pour rien).
Même si on peu être impressionner d’entreprendre un voyage en solo. D’être dans un endroit qu’on ne connait pas, FAKE it til you make it! Ainsi ça nous évite d’être la TARGET. Gardez la tête haute!!!
Premier détail à faire: télécharger UBER lorsque je vais être au Brésil. Pourquoi? Avec UBER on peu voir les informations du chauffeur, et tout reste dans les données. Petite sécurité en plus.
J’espère que mes quelques astuces vous sauront utiles.
À la prochaine.