La gentillesse est-ce un défaut?

IMG_7030

L’étiquette de la gentillesse est mal vue dans la société. Et je sais de quoi j’en parle. Trop souvent la gentillsse va être pris pour être suspecte chez les autres. Personne ne veut voir quelqu’un qui est trop sympas. On m’a même souvent reprocher d’être fake. Me disant que ce n’était pas possible de vouloir du bien pour tout le monde. Alors que pour moi, ce trop plein d’amour pour les autres me venaient simplement en sachant que ma compassion c’est tout ce que j’ai. En essayant de me fondre dans la masse. D’être comme les autres… de montrer moins d’ampathie, j’ai vite réalisé que c’est à moi-même que je faisais du mal. Pour rapidement comprendre que je ne pouvais pas changer ma nature. On ne peu pas changer sa nature. Tant qu’à paraitre pour une faible. Il faut accepter ce qu’on est.
On me disant même pourquoi je veux être bien agir avec un autre?
Pendant même un moment, je voulais me renfermer. Je voulais carrément refusé d’avoir des émotions. De montrer de la compassion pour autrui. Pourquoi est-ce que j’ai ce besoin de vouloir voir le bien autours de moi? Pourquoi je ne peux pas être froide, et même calculatrice? Pendant une période de ma vie, je m’en voulais de montrer de la sensibilité. Je l’avoue avec vous, je me sentais trop faible. Beaucoup trop faible même.
Derrière chaque actes que l’on fait, il y a une intention – Qui veut dire un but que ce soit conscient ou pas. On fait tous quelque chose en attente de quelque chose.
Les attentes = Ce qu’on espère avoir après avoir fait l’action. Peu importe ce qu’on fait. On s’attend à quelque chose. Et souvent la déception peu venir face à ça. Faut arrêter de se dire qu’on le fait comme ça pour rien. Peu importe le niveau de l’attente, il faut savoir c’est quoi nos attentes. Car c’est là qu’il va t’y avoir de la déception.
Pour en revenir à la question initiale:Est-ce qu’un trop plein de gentillesse c’est bien? Dans un monde qui recherche trop à valoriser le mauvais, et démoniser le bien. On peu comprendre que d’apporter un brin de gentillsesse n’est absolument pas mauvais. Tout ce qu’il faut savoir de ne pas trop attendre des autres. De faire ce qui nous vient de coeur en s’écoutant simplement.
Par exemple: Si ça me dit de donner mon change à une personne à la rue. Je le ferais… de même si ça ne me dis pas. Je ne vais pas me forcer à le faire. Autant la gentillesse envers les autres est importante. Je crois qu’il faut être très gentil envers soi-même.
Ne pas avoir peur de dire NON! De protéger sa propre paix antérieur.
Aime-toi de la même façon que tu prévois aimer les autres. Voici ce que je pourrais partager sur le sujet.
Que pensez-vous du trop plein de gentillesse dans la société? Est-ce qu’on vous a déjà trop catégorisé de gentil?

Coup de gueule

Pourquoi ce sont toujours les gens qui contribue le moins à ta vie qui veulent le plus parler? Ou sinon qui veulent te dicter ta façon de faire? Les réseaux sociaux donnent trop de pouvoir à certain. Mais beaucoup trop. Je ne me suis jamais vu dans le besoin de dire à quelqu’un quoi publier sur SA page. Ou comment faire ses trucs? POURQUOI? Car c’est SON espace de liberté d’expression. Et encore mieux. J’ai le choix de répondre ou d’ignorer.
Par compte il y a des ” so call friend” qui se donne trop de pouvoir. Beaucoup plus qu’il ne possède en réalité. Encore plus ce qui vient me piquer, ce sont les gens qui sont tellement habitué de se nourrir du négatif. Alors si ils voient que t’arrive positivement. Ils vont essayer de te garder à leur niveau. Le niveau de la personne qui ne fait rien. Qui se laisse bercer par le système. Le niveau qui n’appelle pas le changement dans leur vie, mais vont critiquer ceux qui veulent le faire au lieu d’essayer de comprendre.
Mon coup de gueule, je le lance surtout à ceux qui ne veulent pas comprendre. Par compte comme de serpents vont lancer leur venin. Comprenant une règle de la vie. Si tu n’as rien de bon dans ta vie; alors mieux vaut se taire. Par compte c’est beaucoup trop difficile pour certain. Le pouvoir de vouloir se mêler … ou d’apporter son opinion. Une opinion qui ne veut rien dire. Non pas que je suis fermée aux opinions, mais d’écouter des gens fermés d’esprit qui ne vont rien contribuer. Non merci!
Bon alors c’était mon petit coup de gueule que j’avais envie de partager. Et voici ce qui en est en fin de compte.

Alors le bien-être pour avancer dans la vie.
Ce qu’il y a de plus important c’est d’avancer. Car une chose que j’ai compris chaque personne est appelé a créer quelque chose. Par compte ce n’est pas tout le monde qui vont oser faire des actions. Ce n’est pas évident pour tout le monde.
Très important de penser à ça.
Étant chrétienne même ce que je crois, l’ennemi (le Diable) va amener des ruses pour refroidir tes ardeurs. Voici ce qu’il en ait. Oui je crois dans le besoin de grandir, de prendre le bon qui nous entoure mais je refuse de laisser des gens m’écraser. C’est une choses que je refuse.
Bon voilà c’était mon coup de gueule !!!

vendredi 009
Disant que ça fait du bien de partager !!!

Travel Therapy

Holla mes beautifuls !!!
Aujourd’hui, j’ai décidé d’être transparente avec vous en partageant de mon besoin de partir voyager. En ce moment je vis dans un mal-être. Je ne peux pas trop expliquer pourquoi. Le sentiment de ne pas me sentir à ma place. Lors de mon voyage en Europe ce que j’avais ressentie, c’était la liberté avec un boost d’énergie. Et c’est ça que je veux retrouver en fin de compte.
Me retrouver. Simplement sentir que j’ai ma place à quelque part. Partir en mode minimaliste, pour revenir avec un bagage. Un sage disait qu’il faut parfois partir pour revenir. Revenir en étant plus forte, et pleines d’assurances.
De m’éloigner de ma zone de confort pour me retrouver. Car sinon en restant dans ma zone, je ne m’écoute pas (et c’est peut-être ça mon problème). Tant de raisons qui m’invite à partir, mais aucune raison de rester dans cette zone. J’ai ce besoin d’évoluer.
Les points que j’ai besoin de travailler:
1- Travailler sur mes esprits négatifs.
2- Ma sensibilité: Apprendre à gérer mes émotions.
3- M’ouvrir au monde: Voire le monde avec d’autres yeux.
4- Grandir dans mes projets futurs, et acquérir l’expérience dans l’internationale.
5- Affronter sa peur.
Je crois que nous avons tous une façon de travailler sur nous même. L’important est de se prendre en main. De s’écouter (Vraiment s’écouter), et de faire les moyens pour s’aider. Pour moi, le voyage est ma thérapie.
Bon, je ne vais pas être trop longue alors je vais vous laisser!

blog video 045

Je vous fais pleins de bisous.