LES RELATIONS TYPE FRÉQUENTAITON

L’étape de la fréquentation est simple: le moment d’apprendre à connaître quelqu’un et de voir s’il y a compatibilité pour aller plus loin. Une étape très importante car le jeu de séduction est important. Apprendre l’un de l’autre. Important de savoir qu’en mode fréquentation; on ne peu pas envisager des projets trop concret avec l’autre car ce n’est pas officiel.
Qu’est-ce que je veux dire par envisager des projets?
Je n’irais pas envisager une cohabitation avec une fréquentation. Ou tant que ce n’est pas officiel, je ne peux même pas envisager de présenter cette personne à mes proches. Être en mode fréquentation ne va pas changer le statut de célibataire. Qui veut dire qu’aucune atttente ou demande est requis envers les parti. Je tiens à préciser ce point car beaucoup d’opportuniste vont essayer d’avoir les avantages d’être en couple, mais refuser l’engagement d’être en couple.
Les erreurs à ne pas faire en étant en fréquentation:
1- Partager ses problèmes financiers à l’autre
Sachez que tout le monde à des problèmes financiers, et des dépenses. Lorsque vous n’êttes pas en relation officielle avec une personne, éviter de partager vos soucis financiers. De laisser savoir à une personne que vous n’êtes pas capable de payer vos factures, ou que vous avez besoin de soutien supplémentaire n’est pas encourageant. Bien entendu, je ne vous dis pas d’aller au-délà de votre budget mais d’exposer vos manques n’est pas engageant pour quiconque de penser à bâtir de quoi avec vous. Comment quelqu’un peu penser à se mettre en couple avec vous, lorsque vous n’êtes même pas en mesure de prendre soin de vous même. Encore plus inquiétant si vous avez 25 ans et plus, vivez encore avec vos parents … Surtout qu’on le sait très bien que l’amour n’est pas tout dans un couple.
Conseil: Gérer vos conseils financiers, prenez rendez-vous avec un conseiller financier pour vous aider à planifier un budget. ET de grâce épargné votre fréquentation comme si vous espérez recevoir son support financier pour vous sortir de la misère.
2- Évitez d’apporter vos règles que vous n’appliquez pas
La façon que l’on veut être traiter va automatiquement réfléter comment traiter l’autre. Si vous ne voulez pas que l’autre vous questionne, pourquoi se permettre de faire de même. Aussi simple que ça: Traiter la personne comme vous voulez être traiter. C’est trop tôt de donner des règles dans l’étape de fréquentation.
Par exemple: Vouloir contrôler comment la personne s’habille (si c’est trop sexy ou pas); vous n’avez aucun droit de vous en mêler. Pourquoi? Car vous n’avez tout simplement aucun droit sur la personne. Et même en étant en couple vous n’avez toujours aucun droit. De vouloir gérer les actions de la personne non plus. Faut rester à sa place.
3- Établir une routine monotone
Imaginez qu.au début d’une relation vous êtes déjà monotone (même ennuyeux) ça peu en dire beaucoup sur la relation. La conversation et chercher à créer des envies est importants. Pour moi c’est vraiment important un homme qui puisse me stimuler intellectuellement. Que ce soit de me parler de voyage, culture globale, ou m’aprendre un champ d’intérêt. De nature impulsive c’est impotant pour moi d’être continuellement en dehors de ma zone de confort. La routine tue le désir tout simplement.
4- Ne pas s’intéresser à votre partenaire
La pire chose à faire est de manquer de s’intéresser à son partenaire. L’encourager dans ses projets, et tout simplement montrer que vous êtes attentif. Chacun on a besoin d’être entourer de gens qui nous amène vers le haut. Comment je peux être avec une personne qui ne va pas m’encourager. Me supporter. Être à la première rangée pour m’encourager?
Quelqu’un qui ne peu pas être là, pour m’encourager dans mes projets. Je ne peux pas me voire créer aucune relation avec lui. Chacun on doit pouvoir s’encourager mutuellement et s’aider à se développer. Dans les actions, l’encouragement et la critique réel.
5- Donner son minimum, et attendre le maximum

Voyez l’étape de la fréquentation comme bâtir un jardin. Ce que vous allez semer dans la terre, en final c’est ce que vous allez récolter. Si vous semez 2-3 graines par là, et vous n’arrosez pas la terre quotidiennement, ou vous assurez qu’il y a assez de soleil. Comment vouloir espérer recevoir quoi que ce soit? On récolte ce que l’on sème.
Trop de gens font l’erreurs, de donner le minimum au début fasse à des expériences passé. Se disant qu’à cause qu’ils ont souffert dans le passé. Mais je vous le dis c’est une grave bêtise. Avant de vouloir entamer quoi que ce soit faut prendre un temps de guérison avec soi-même. Lorsque vous êtes prêt à entamer une nouveau chapitre, Vous allez pouvoir tout donner, et engager une relation veut aussi vouloir dire envisager une rupture. Ça ne veut pas dire que ça doit vous arrêter.
Comment voulez-vous que votre partenaire vous traite comme son roi, si vous lui donner le minimum. Tout ce que vous faite est de réduire vos chances. Personne ne veut bâtir de quoi avec quelqu’un qui n’est pas encore guérit de son passé. Comment on peut penser à donner le minimum, mais s’attendre à ce que l’autre nous donne le maximum? Être en couple veut dire ne pas être égoiste.

photo 002.JPG
Alors j’espère que mes conseils pourront vous êtres utiles.
Au plaisir! Et n’hésitez pas à partager vos propres astuces dans les relations. Chacun nous avons nos perceptions qui peuvent améliorer le tout.

Mon challenge de HSP(highly sensitive person)

Très tôt ma sensibilité à été l’un des premiers traits développer chez moi. Vous savez lorsqu’on tout petit, et notre personnalité ce façonne. Par compte c’est très récemment j’ai mit un nom plus scientifique à ce Trop pleins d’émotions.

Mon amour réel pour les gens. Ou même ma facilité de pouvoir créer des contacts. Du même sens mon attachement en est réel. Je ne vois pas ça comme une mauvaise chose au contraire ça me permet de rencontrer différentes âmes (tout être vivant en possède une)

Mes émotions sont mit en épreuves constant des départs. Aussi je dois me préparer à laisser entrer de nouvelles personnes qui veut dire que mon mur de protection le retirer.

Encore me rappeler que je suis encore au début de cette aventure en fin de compte. Encore tant de chose m’attend

GUÉRIR UN COEUR BRISÉ

 

Comment guérir d’un coeur brisé?
Croire en Dieu. Donner SA vie au Seigneur tout simplement. Dans notre vie, on a besoin de moment pour se retrouver. Apprendre d’être en amour avec soi-même. Développer une relation avec Dieu. Placer son coeur dans les mains de Dieu, et le laisser faire la suite. Ne pas remettre son coeur auprès de celui qui l’a brisé. Ça ne va pas marcher.
Souvent la personne qu’on veut le plus, est celui qu’on n’a pas besoin. Notre besoin est souvent biasé par nos envies.
Dans le monde de le monde de la technologie; c’est facie de prétendre. De faire croire que notre vie est meilleur maitenant. Qu’on a pu créer une meilleure relation après nous. Que pour nous montrer que leur coeur était meilleur. Faire croire qu’ils étaient parfait (mieux que nous). Faut passer à autre chose tout simplement. Seul le temps va pouvoir faire les choses. Tout ce qu’on peu faire c’est d’avancer. On ne peut pas guérir en restant à proximité de ce qui nous a détruit.
La meilleure façon de guérir est d’avancer tout simplement. Voici tout simplement ce qu’il nous faut. Avancer sans regarder derrière. Accepter de fermer le chapitre. Pour entamer un nouveau chapitre dans notre vie.

TU MÉRITES MIEUX DANS TA VIE

Je suis croyante, et je crois que Dieu a un plan merveilleux pour moi. Même si par moment j’ai envie d’abandonner (avouons le que plusieurs fois j’ai envie d’abandonner).
Quelqu’un qui t’aime, ou tiens à toi, veut voir le meilleure en toi, et ne veut pas te voire mal. Il va éviter de te faire du mal inutiliement. Te faire croire que l’amour doit te faire souffrir. Va vouloir passer du temps avec toi. Va faire des geste pour t’avoir dans sa vie. Te donner le meilleu et te mettre dans un état pour voir le meilleur dans ta vie.

CE N’EST PAS TES AMIS

 

Certaines personnes dans notre vie, ne sont pas là pour les bonnes raisons. Qeu ce soit des amis, membres de la famille. Ils sont près de nous pour la compétition. Leur but est de faire meilleur que nous.
Le genre de personne qui veulent nous voire faire mieux (c’est ce qu’ils disent). Mais ils ne veulent pas qu’on soit meilleur qu’eux. Peu importe nos projets, ils ne vont jamais nous supporter. Et lors de nos accomplisement ils vont vouloir faire mieux que nous. Sans aucun doute on devient leur compétition. Ils vont toujours voir de quoi de mal en nous. On ne fait jamais bien les choses. On est le problème tout simplement.
Pourquoi on est aussi sensible envers les gens qui se fichent de nous?
Jamais ils ne sauront présent pour nous remonter. Ou pour nous aider à traverser une mauvaise pente. Peu importe ce qu’on fait, ils n’ont pas d’amour véritable pour nous.
On peu avoir des centaines de followers, mais je le sais que le nombre est très rare les gens qui sont vraiment care pour moi. L’important est de se protéger de ses gens qui attendent notre chute à toutes les occasions. Une façon de se dire ” Je le savais”. Et mettre l’emphase de notre échec. Ce ne sont pas des amis. Et le lien de la famille ne veut rien dire s’il n’y a pas de support dedans.

Vivre avec mon surpoid

Je n’ai jamais eu le corps parfait qu’on peu voir dans les magazines, ou à la télévision. Par compte mon corps de femme a commencé à se développer très tard. À partir de mes 18-19 ans. Avant ça disant que j’étais très plate. Je n’avais pas le corps de femme. Par compte j’avais mes petites rondeurs au niveau du ventre. Car j’ai toujours été accro au junkfood. Blame it on McDonalds ( la poutine en particulier).
Bref, revenons en au poids. Disant que grâce à mes 1 mètre 71, ma graisse est balancé un peu partout. Mais loin d’avoir les belles formes. Je l’avoue même que pendant une époque je me cachais. Déjà je ne suis pas la fille qui est née avec la plus grande estime de moi. Les compliments faites à mon égard jusqu’à ce jour je le prend à la blague. Au fond de moi je n’y crois pas trop. Bon je travaille encore sur ça. Apprendre à m’aimer, et essayer de me voire comme les gens me voit. Quand les gens me disent: ” t’es belle”… j’essaie d’en faire diversion. On a jamais fini de travailler sur soi-même en fin de compte.
Le premier déclic:
À l’époque j’avais un crush (un gars qui titillait mes émotions au niveau 100). Lors d’une altercation avec lui, il m’avait lâché ” Pis en plus t’es grosse”. et je peux vous dire que ces paroles ne sont jamais parti de moi. Le pouvoir des mots peuvent être destructifs. Et je peux vous en dire un long paragraphe sur ça. Je vais probablement poursuivre le tout en mode vidéo sur ma chaine youtube.
Pression dans la société:
L’image parfait de la femme nous met tellement de pression. ET je tenais à en parler car ça mérite d’en parler. Ignorer un sujet veut aussi dire l’accepter après tout. Rappelons-nous qu’il y a un grand nombre de gens (encore plus des jeunes) qui souffrent de trouble alimentaire ou pensent à la chirurgie pour adhérer au look parfait.
La perfection n’existe pas … voici un fait que j’ai pu apprendre.
Moi, et ma grosseur:
Enfin, petit à petit je commence à réaliser que je ne saurais jamais un size zéro. Et c’est bien comme ça que j’ai envie de dire. Bien entendu je ne vais pas plaire à tout le monde. On garde en tête que la beauté est suggestif aussi. Mais bon il faut y faire avec.
j’ai arrêter les régimes et le désire de perdre du poids.
Je fais tout simplement attention à moi-même. Sans avoir pour l’ambition de perdre du poids tout simplement..

MYTHES DE VOYAGER EN SOLO

Holla Gorgeous! 

Passionnée du voyage, et encore plus des voyages en mode solo. Laissez-moi vous dire que dans mon entourage ce n’est pas populaire. Heureusement, que j’ai pu rencontré d’autres voyageurs, ou passionné du voyage comme moi. Qui te motive à l’aventure. Partage leurs expériences aussi. C’est carrément un boost de remontant qui nous vient face aux gens qui ne comprenent pas ce mode. J’ai décidé de partager quelques mythes qui m’ait souvent venu. En même temps je partage les arguments pour ne pas vous laisser arrêter. Et si votre projet est de faire un voyage en solo; faite le tout simplement sans vous arrêter.

download

1- Solitude constante pendant le voyage

Life 111.JPG
Wow! Tu n’as pas peur de devoir passer tout le temps toute seule. Encore plus drôle de constater la plus grande crainte des gens est de se retrouver seule. Par exemple le moment de manger au restaurant. Par compte si je vous disais que la sollitude est beaucoup moins présente qu’on le pense. Déjà on étant seule, on peu rencontrer des gens, se mélanger même au touristes. Et développer plus facilement des relations avec d’autres voyageurs. Un autre fait que je tiens à ajouter: de se retrouver en compagnie de la personne la plus importante, c’est à dire nous même est nécessaire.
2- Voyager en mode solo c’est que pour les célibataires

Life 075.JPG
Souvent j’entend des gens en couple envier le mode de voyager par eux-même. Mais reste sur leur désire se disant que ce n’est pas pour eux. Important de comprendre que ce n’est pas à cause qu’en voyage toute seule qu’on est à la rechercher de se casser ou quoi que ce soit. Et même si on est en couple; c’est toujours bien de se donner du temps pour soi. Avant d’être un couple, on représente une personne.

3- Tu dois être vraiment courageuse pour voyager en solo

Life 100.JPG
Le monde vont avoir la perception que je suis hyper forte, indépendante, et que je peu tout affronter par moi-même. Disant que ce n’est pas ça du tout. Pas besoin d’être une super-woman (ou un superman) pour tenter l’aventure solo.

4- Tu ne peux pas être introvertie

Life 058.JPG
On voyageant en mode solo; c’est une bonne façon de développer notre assurance face au monde. Autant qu’on peu facilement s’adapter en étant dans sa bulle. Avoir notre propre moment avec nous-même. De la même façon qu’on peu avoir plus d’occasion de s’approcher des gens, et de débuter des conversations.

5- Trop dangereux pour une femme de voyager en solo

Life 060.JPG
Les grands yeux que je reçois des gens et même les restrictions. Je vais même être honnête avec vous en plus d’être UNE femme… et d’être brune de peau (femme des îles). Disant que le mot ” c’est dangereux”… ” fais attention”… ” t’es sûre que tu veux aller là”… ” j’ai entendu que c’était très dangereux là-bas”. On ne va pas minimiser le danger qui est partout; autant pour un homme qu’une femme. En effet, il y a des endroits dans le globe qui peu rendre la femme plus vulnérable. Voilà pourquoi l’importance de faire ses recherches. En apprendre assez sur le US et coutumes de la destination. Et surtout utilisé son GBS (gros bon sens). Je vais même vous avouer que j’ai plus été dans des situations de danger par chez nous qu’en voyage. Disant qu’en voyage le mode observation et précaution est activée.
Concernant la sécurité: Souvent en voyage c’est facile de ne pas trop réfléchir. Même de laisser son cerveau en mode “repos”. Moi je vous dis qu’il faut toujours être vigiante, et observer son environnement. Toujours prévoir un plan B. Et écoutez sa petite voix qui peu nous dire que quelque chose n’est pas bon. Ça s’appelle notre instinct.

Life 073

 

N’hésitez pas à partager les propres mythes que vous avez pu entendre ?

La culture du viol

En 2018, j’aimerais partager un sujet qui me tient à coeur. Petite fille, on grandit avec toutes les mises en garde de faire attention.

– Fais attention comment tu t’habille

Soit pour éviter d’attirer l’attention ou de porter de mauvaise interprétation. Ne pas porter des vêtements trop cours ou de montrer ses formes est un appel de se faire violer. Même si vous ne le dites pas c’est vraiment.
Est-ce que vous le saviez que 1 femme sur 7 est victime d’agression?
Encore pire, que sur la majorité des cas l’agresseur est connu dans l’entourage. Donc l’image qu’une agression se passe dans la ruelle sombre par un inconnu masqué ce n’est pas vraiment ça.
Peut-être que c’est pour ça que la plupart des victimes n’osent pas dénoncer. Peur de la confrontation face à leur agresseur. Surtout lorsque celui-ci est connu dans son entourage. Faire face aux critiques, aux jugements ou encore d’être confronter à la réalité ce n’est pas facile. Vous pouvez tout simplement imaginer tout ce qui se passe dans la tête d’une victime.
Victime ou coupable?
Avec la culture du viol c’est simple les victimes deviennent automatiquement coupable. Combien de fois n’avons nous pas porter des jugements après qu’une femme (ou un homme) a crié une agression. Notre façon de nous tenir, ou même notre tenue. Porter le blâme à la victime est tellement plus facile.
Vivre une agression ça tue un peu de nous… Et encore pire ça retire une partie de nous même.
NON, ce n’est pas un OUI déguisé!
Mon souhait pour ce monde c’est que les gens arrête de fantasmer sur le NON. Et comprendre qu’une femme à le droit de changer d’idée. Encore plus important d’arrêter de forcer la limite. Avec les réseaux sociaux les psychopathes sexuels ont prit le devant. Soit en agressant les femmes via le messenger en montrant leur photo non-désiré, ou faisant des propositions malsaine. Ça aussi c’est du mal.
Mon état face aux agresseurs… J’ai trop de haîne à l’intérieur de moi. Comment est-ce que quelqu’un peu faire du mal à un autre? Pourquoi quelqu’un peu prendre du plaisir à tuer un autre?
Comment peut-on briser la culture du viol?
Mention à Amber Rose qui lutte contre le ” Slut Shamming”. Une cause qui vise à cesser d’accuser la femme. Alors que de l’autre côté en louange l’homme pour les mêmes actions. Une femme peut s’habiler sexy sans vouloir se faire agresser ou mal parler. Une femme peu avoir le droit de faire ce qu’Elle veut s’en plus.

ÊTRE À TON MEILLEUR

PHOTO 031

Travailler pour être ta meilleure version de toi-même. Très important de toujours investir en soi pour progresser en étant à la meilleure version de nous même. Ça fait aussi parti de notre appel dans la vie.
– S’approcher de son idéal: ce qu’on veut être/ le miroir de soi
– Augmenter sa valeur: Apprendre et s’instruire continuellement. Découvrir pour élargir tes connaissances qui est un travail quotidien à faire.
– Ce que je dirais à la jeune moi: Tu es belle malgré tes insécurités, tes doutes, la peur de ne pas êre aimé (comme le genre d’amour que tu as à l’intérieur). Aime toujours et soit toujours vigilante, et surtout protège ton coeur.
– Comment être heureux: L’objectif d’une vie/ le bonheur dans la vie
C’est un choix à faire:
1- être reconnaissant des petites et grandes choses de la vie
2- Respecter le temps: Aprpendre à vivre le moment présent (prendre le temps d’arrêter un moment dans la journée).
3- L’amour est une énergie: s’encadrer de décision base sur l’amour/ pour moi et les autres
– Faire attentionaux voleurs d’énergie: Reconnaître qui dans l’entourage vole ta force (les éliminer de sa vie, énergie positive).
– Comment protéger son coeur: être prêt à apprendre de ses leçons/ vivre ses expériences qui ne sont pas communes aux autres. Apprendre à gérer l’aspect biologique/ et les ondes qui nous entourent. Nous sommes des états d’esprit, et c’est important d’apprendre à cicatriser de l’intérieur.

FOCUS DANS TES PROJETS

Où on es-tu dans tes projets?
Ton entourage pour te réaliser:
– Qu’est-ce qui t’entoure le plus?
– Qui prend le plus de ton temps?
Tes actions/ Ce que tu investit
– Que ce soit bâtir ton réseau: Selon tes ambitions que ce soit professionnel ou personnel
– Ce que tu choisisd’investir: Ce qui consomme ton temps, tes relations inter-personnel, tes activités
Les influences
– On a tous des influences: Que ce soit positive/ et négative
– Quelle genre d’influence qu’on est pour les gens : notre énergie comment est-elle perçue, source d’inspiration/ ou modèle
Ton cercle/ Gens à ta table
Pour t’aider à te focuser ou te ralentir dans tes projets.
1- Encouragement positive/ constructif: Suport à avancer
À éviter: Ingorer tes actions car ne veulet pas ton évolution/ veulent que tu reste dans le même niveau que toi.
2- Accélérateur vers l’avenir: Touours coincé dans le passé/ pas de progression auprès d’eux mes retour en arrière.
3- Intellectuel et ouverture d’esprit:
– Soif d’apprendre, de découvrir, et d’analyser et explorer
– Évite de rester dans le superficiel des choses (rechercher au délà du 1er degrée)
– Conscientiser sur d’autres aspect/ développer ton esprit (de voire la vie)