STORYTIME: (version écrite)

Habituellement les storytime ce font en mode vidéo. N’ayant pas les moyens techniques, optant avec les mots. Juste d’y penser j’en rit (très récent). Le culot de certaine personne est hilarant. Pour commencer en suivant mon blogue, vous avez les grandes lignes de mon voyage en Amérique Latine. Pour une période non-déterminée j’ai décidé de voyager. Sachant que mon projet est cédulé depuis très longtemps, pas question pour moi de m’embarquer dans une relation. Être dans une relation était le risque de repousser mon projet.
Autant qu’un homme peu avoir des besoins de nature sexuel, une femme aussi. Rendu en 2018, de traiter une femme de salope pour ses désirs, alors que l’homme c’est correct. Faut déjà arrêter ça. Ou un homme qui peut traiter une autre femme de la sorte sachant qu’il a une mère, une grand-mère, et des femmes dans son entourage. Un mysogine ou simplement un idiot ?? Petit rappel que sa mère est aussi une femme, et a probablement eu autant d’amant avant de le mettre au monde. Encore plus aberrant quand cet homme a dans la trentaine. Déjà pour un type de 16-20 ans, on peu penser l’éduquer, mais un homme dans trentaine … Peut-on parler de l’éduquer sur quelque chose qui est la base. De rappeler à ce genre d’individu que sa mère est une femme. Avant de le mettreau monde, elle a dû embrasser plusieurs crapauds. Et la façon dont un dîtes-homme parle d’une femme ça en dit beaucoup.

download
Revenant à la storytime:
À moins de trois semaines (plutôt même deux ) de mon départ, j’étais en phase de partir pour mon aventure. Par compte je discutais depuis plusieurs semaines avec un type fort intéressant (étudiant en génie civil), le genre que j’aurais pu tomber en amour. Trop dangereux pour l’aboutissement de mon projet. Donc j’ai dû mettre fin à cette relation qui n’avait pas aboutit. Pourquoi s’embarquer dans une relation lorsqu’on va partir pour une période indéterminée. Comme les désirs ne sont pas qu’attribué qu’à la gente masculine, mais si on ne veut pas d’attachement mieux vaut prendre un genre qu’aucune émotion ne va se dégager. Justement j’avais trouvé ce genre. S’amuser et sans plus.
1- Physiquement il n’était pas mon genre, je suis un peu plus attiré par le genre européen (Ed Sheeran, Leo Dicaprio).
2- Aucune stimulation intellectuelle: j’adore discuter et apprendre (lui n’était pas du tout comme l’étudiant en génie civil). Lui c’était plus le genre pas très stimuler vers l’éducation ou même la cutlure.
3- Un Mama boy (dans une storytime vidéo j’ai parlé d’une relation avec mon ex); par compte lui c’était un niveau encore pire qu’avant. La trentaine et vit chez sa mère (ou une famille quelconque), dans l’obligation d’amener sa mère un peu partout. Et la blague dans tout ça; il attendait (ou dormait dans son auto) que sa mère termine ses courses dans son auto. Comment envisager d’être en relation avec un type pareil? Parfait pour moi qui ne voulait justement aucune relation … pas à Montréal quand je me prépare à partir.
4- Un type sans ambition dans la vie; le genre de personne qui a une job, mais pas un emploi. Aucun emploi n’est mauvais, mais quand un type se contente du peu dans la vie, au lieu de chercher un peu plus. Un autre qui me réconfortait que ce n’était pas un bon match.
5- Le genre de gars qui était toujours fauchée, trop pauvre pour dire quoi que ce soit. Comment envisager des projets avec ce genre.
Par compte je pensais que c’était un brave type (pas pour moi), mais juste un bon petit gars pour le moment. Enfin mon moment de partir était arrivée. J’imagine que dans sa tête il avait cru autre chose, que j’étais attiré par lui où je ne sais pas trop quoi.
Dernière parole je l’ai laissé sous-entendre de me chercher un appartement à mon retour… en étant vague sur la date du retour (que je ne sais pas). Lui, il s’est vraiment mit à chercher un appartement, et a trouvé un appartement à Laval (un coin que je n’irais jamais habité). Motivé de mon retour pour m’installer là, me faisant des promeses qu’il me servirait de chauffeur car je n’étais pas motivé par ce coin. Pour passer à autre chose, je lui donnais une date fictive (Ok j’ai pas été franche avec lui pour ma défense je l’ai invité à voir mon blogue en le faisant il n’aurait pas été plus insistant). Jusqu’au moment qu’il fasse les plans de cohabiter avec moi dans un 2 et demi (petit appartement avec lui… l’horreur!). Pire encore il comptait sur MON argent car Monsieur n’était pas capable de se payer un loyer à 750$ par mois. La honte !! Moi qui était à mon premier pays Mexique, il s’attendait que je lui envoi de l’argent pour qu’il puisse cohabiter. LA BLAGUE!!!
La goutte qui a débordé pour moi; les envoi de ses selfies de nu. Déjà qu’il n’a pas le body de David Beckham. Franchement quel homme équilibré va faire ça ? Sans insulte, je l’ai fais comprendre que d’envoyer des photos de son anatomie nu sur mon téléphone ne se font pas. Surtout que mon cellulaire n’avait pas de NIP, et je l’ai expliqué qu’avec mon Spotify je le prêtais à d’autres gens.
Vous savez ce que ce malade à dit?
C’est de ta faute si tu ne met pas de code sur ton phone.

Attend, est-ce que j’ai bien compris ou pas? Le type envoi la photo non-sollicité de son anatomie, je l’avise que ça ne se fait pas et d’autre gens ont pu le voire. Par la suite, le type me prouve encore plus son côté gamin (et me réconforte sur ma première idée de lui), m’écrivant un lot de bêtise et la partie qui m’a fait pouffer de rire, c’est que le mec pensait que j’étais en amour avec lui. Euh … pardon?? Si j’avais eu des sentiments même minime pour lui, j’aurais écouté mon coeur, et non fait ce voyage à longue durée. Alors vous pouvez réaliser que j’ai pouffé de rire. Ou encore comme argument, il me traite de salope, tellement enfantin j’en ai éclaté de rire. Rendu là il devrait aller s’installer avec sa mère, et qu’elle lui rappelle qu’une femme n’est pas salope à cause qu’elle couche avec un gars, et lui parle combien de bite qu’elle a reçu avant de le mettre au monde (Un peu cru, je m’en excuse pas, je m’exprime comme ça). Pour finir, le type dit me bloquer comme si c’était le WOW magique.
Bon j’ai fini avec mon storytime version écrite!
J’espère que vous avez aimé… pas trop long (ou peut-être un peu, mais ça fais de la lecture en fin de compte). Sinon avez-vous eu une situation similaire ou loufoque avec un type qui pensait être en relation avec vous… alors que vous le saviez que c’était mort avant même de débuter?

LES RELATIONS TYPE FRÉQUENTAITON

L’étape de la fréquentation est simple: le moment d’apprendre à connaître quelqu’un et de voir s’il y a compatibilité pour aller plus loin. Une étape très importante car le jeu de séduction est important. Apprendre l’un de l’autre. Important de savoir qu’en mode fréquentation; on ne peu pas envisager des projets trop concret avec l’autre car ce n’est pas officiel.
Qu’est-ce que je veux dire par envisager des projets?
Je n’irais pas envisager une cohabitation avec une fréquentation. Ou tant que ce n’est pas officiel, je ne peux même pas envisager de présenter cette personne à mes proches. Être en mode fréquentation ne va pas changer le statut de célibataire. Qui veut dire qu’aucune atttente ou demande est requis envers les parti. Je tiens à préciser ce point car beaucoup d’opportuniste vont essayer d’avoir les avantages d’être en couple, mais refuser l’engagement d’être en couple.
Les erreurs à ne pas faire en étant en fréquentation:
1- Partager ses problèmes financiers à l’autre
Sachez que tout le monde à des problèmes financiers, et des dépenses. Lorsque vous n’êttes pas en relation officielle avec une personne, éviter de partager vos soucis financiers. De laisser savoir à une personne que vous n’êtes pas capable de payer vos factures, ou que vous avez besoin de soutien supplémentaire n’est pas encourageant. Bien entendu, je ne vous dis pas d’aller au-délà de votre budget mais d’exposer vos manques n’est pas engageant pour quiconque de penser à bâtir de quoi avec vous. Comment quelqu’un peu penser à se mettre en couple avec vous, lorsque vous n’êtes même pas en mesure de prendre soin de vous même. Encore plus inquiétant si vous avez 25 ans et plus, vivez encore avec vos parents … Surtout qu’on le sait très bien que l’amour n’est pas tout dans un couple.
Conseil: Gérer vos conseils financiers, prenez rendez-vous avec un conseiller financier pour vous aider à planifier un budget. ET de grâce épargné votre fréquentation comme si vous espérez recevoir son support financier pour vous sortir de la misère.
2- Évitez d’apporter vos règles que vous n’appliquez pas
La façon que l’on veut être traiter va automatiquement réfléter comment traiter l’autre. Si vous ne voulez pas que l’autre vous questionne, pourquoi se permettre de faire de même. Aussi simple que ça: Traiter la personne comme vous voulez être traiter. C’est trop tôt de donner des règles dans l’étape de fréquentation.
Par exemple: Vouloir contrôler comment la personne s’habille (si c’est trop sexy ou pas); vous n’avez aucun droit de vous en mêler. Pourquoi? Car vous n’avez tout simplement aucun droit sur la personne. Et même en étant en couple vous n’avez toujours aucun droit. De vouloir gérer les actions de la personne non plus. Faut rester à sa place.
3- Établir une routine monotone
Imaginez qu.au début d’une relation vous êtes déjà monotone (même ennuyeux) ça peu en dire beaucoup sur la relation. La conversation et chercher à créer des envies est importants. Pour moi c’est vraiment important un homme qui puisse me stimuler intellectuellement. Que ce soit de me parler de voyage, culture globale, ou m’aprendre un champ d’intérêt. De nature impulsive c’est impotant pour moi d’être continuellement en dehors de ma zone de confort. La routine tue le désir tout simplement.
4- Ne pas s’intéresser à votre partenaire
La pire chose à faire est de manquer de s’intéresser à son partenaire. L’encourager dans ses projets, et tout simplement montrer que vous êtes attentif. Chacun on a besoin d’être entourer de gens qui nous amène vers le haut. Comment je peux être avec une personne qui ne va pas m’encourager. Me supporter. Être à la première rangée pour m’encourager?
Quelqu’un qui ne peu pas être là, pour m’encourager dans mes projets. Je ne peux pas me voire créer aucune relation avec lui. Chacun on doit pouvoir s’encourager mutuellement et s’aider à se développer. Dans les actions, l’encouragement et la critique réel.
5- Donner son minimum, et attendre le maximum

Voyez l’étape de la fréquentation comme bâtir un jardin. Ce que vous allez semer dans la terre, en final c’est ce que vous allez récolter. Si vous semez 2-3 graines par là, et vous n’arrosez pas la terre quotidiennement, ou vous assurez qu’il y a assez de soleil. Comment vouloir espérer recevoir quoi que ce soit? On récolte ce que l’on sème.
Trop de gens font l’erreurs, de donner le minimum au début fasse à des expériences passé. Se disant qu’à cause qu’ils ont souffert dans le passé. Mais je vous le dis c’est une grave bêtise. Avant de vouloir entamer quoi que ce soit faut prendre un temps de guérison avec soi-même. Lorsque vous êtes prêt à entamer une nouveau chapitre, Vous allez pouvoir tout donner, et engager une relation veut aussi vouloir dire envisager une rupture. Ça ne veut pas dire que ça doit vous arrêter.
Comment voulez-vous que votre partenaire vous traite comme son roi, si vous lui donner le minimum. Tout ce que vous faite est de réduire vos chances. Personne ne veut bâtir de quoi avec quelqu’un qui n’est pas encore guérit de son passé. Comment on peut penser à donner le minimum, mais s’attendre à ce que l’autre nous donne le maximum? Être en couple veut dire ne pas être égoiste.

photo 002.JPG
Alors j’espère que mes conseils pourront vous êtres utiles.
Au plaisir! Et n’hésitez pas à partager vos propres astuces dans les relations. Chacun nous avons nos perceptions qui peuvent améliorer le tout.