Coup de coeur à Panajachel

Dreamboat Hostel


J’ai pu séjourné dans cet hostel qui est classé dans le social. La différence entre un hostel social VS un party hostel revient bien entendu le bruit. C’est un endroit porter à sociabiliser dans les aires avec comme thème la famille. Que ce soit pour manger, boire un verre, ou jouer (drinking game).
J’ai eu la possibilité de m’entretenir avec les propriétaires du DreamBoat, et j’ai trop aimé leur vision. Sans oublier une mention spécial pour le staff. Petit shout out, car c’est là que j’ai fais mon tatouage (toujours en guérison).
L’accès à la cuisine, et très bien situé avec toutes les tienda (magasin), restaurants ou épiceries. De plus le soir pour 30 queutzal, Pour une soirée ça peu être sympa. Mais j’ai plus préféré préparer mes repas dans la cusine en toute liberté. Et honnêtement avec tous les restaurants dans le coin, c’est vraiment bien.
Il y a aussi un bar; l’occasion d’échanger avec d’aures voyageurs.

Présentation des propriétaires:


Les deux viennent de l’Australie, et ce sont des eux-même des backpackers qui à force d’avoir voyager le monde; connaissant de la réalité d’un voyageur et de leur besoin.
Luck:
Un backpacker depuis déjà dix (10) ans.
Le but avec le Dreamboat: Rencontrer de nouveaux amis, et son objectif pour la première année de l’hostel est de créer une grande famille (actuellement l’hostel à 7 mois d’existence, et ils sont bien parti pour en ajouter d’autres années).
Sa mission est de créer plus d’auberge et de pouvoir conitnuer faire ce qu’il aimait.
Mitch:
Un professeur de mathématique au high school, et il travaillait avec les enfants avec des besoins spécials. Des deux (2) on peu reconnaître sa personnalité colorés. Sans aucun doute on peu le savoir que c’est un gars de party, en même temps a une nature qui aime le public. Son plus grand challenge?
D’avoir un grand hanghover (après avoir trop bu), et devoir reprendre ses responsabilités au landemain.
Sa motivation? Avoir du plaisir et s’amuser (définition du bonheur que tout le monde veut en fin de compte).
La description du succès: Être heureux.
Le conseil que Mitch donne à tout nouvel entrepreneur?
Peu importe ce que tu le fais, c’est important d’avoir du plaisir. Ne perdez pas vos cheveux et avoir du plaisir dans ce que l’ont décide.

Autre point positif:
À proximité du lac pour visiter les autres villages. Gros shout out pour San Marcos: pour les vegan lovers, artistes, et en quête de médidation c’est un arrêt que je vous consel. Sinon pour faire la fête, San Pedro Laguna reste un incontournable bien évidemment.
Bref, il y a douze (12) villages qui n’attendent que vous.
Alors n’hésitez pas à les explorer!

MIAMI BEACH CITY

Holla !!!

Sans aucun doute Miami Beach reste dans mes tops. J’aime trop la liberté des gens. Sans aucun doute le côté mondain. On ne peu pas oublier de mentionner l’ambiance. Un petit détail qui fait toute la différence. Peu importe où je suis, j’aime ça le comparer à Miami Beach.


Par exemple: lorsque j’étais à Barcelone (secteur de la Rambla, et pas loin de Barceloneta), ceux qui connaissent peuvent témoigner que c’est un endroit d’ambiance. Je pense que la seule différence entre les deux: en Europe les club terminent plus tard. Genre vers les 6-7 heures du matin. Honnêtement je n’ai jamais pu rester jusqu’à la fin.
En restant dans les confidences, je n’ai jamais pu rester jusqu’à la fin des soirées à Miami Beach. Entre les Pré-party, et le party… j’arrive souvent à saturation vers les 2:00 am. Un endroit qui est capable de brûler mon énergie est le top. Sinon j’aime la vie au quotidien. Les gens font ce qu’ils veulent, et surtout porte ceux qu’ils veulent en fin de compte. J’aime la mentalité des résidents au fait.
Les autres raisons que j’aime cette ville:

– Les musées (Eh oui, peu importe l’endroit que je visite j’aime bien visiter les musées. L’histoire et les arts j’ai toujours aimé au fait).


– Les sites ( Le memorial pour les juif, le jardin botanique, le zoo, et autres endroits mythique qui est là depuis longtemps avec son histoire).


– Les quartiers qui représente les autres cultures (Little Havana, etc)


– Les restaurants ( Étant une Foodie Lovers je peux trouver de tout pour me satisfaire).


– Le shopping ( Lincoln boulevard, et les autres boutiques)


– Les ateliers d’artistes (Pour les fans d’arts, et les artistes de rue).
Ok, bien entendu la plage reste un incontournable. Que ce soit de se lever plus tôt, pour profiter du yoga sur la plage. Ou simplement, de passer un après-midi avec des sandwichs. Profiter de la vie urbaine tranquille sans stresser par le temps.

10686906_1484693078484702_7875314032170145264_n
Est-ce que vous aimez autant Miami Beach que moi?

MYTHE DE LA SOLITUDE DANS LES VOYAGES SOLO

Holla !!!
Si je dois choisir entre voyager en solo ou en groupe. Sans hésiter je vais opter pour le solo. Pourquoi? Pour la dépendance que ça me donne. Sans oublier les possibilités de me retrouver avec moi même. Comment puis-je élaborer sur ça? Pour commencer, j’ai pu développer beaucoup en moi en faisant des voyages en solo.
Apprendre plus à me débrouiller toute seule.
Qu’en le veule ou pas?
C’est une expérience qui nous met de l’avant vers nous même. Et juste ça c’est incroyable.
L’accès vers les gens et la culture:

C’est beaucoup plus facile de rencontrer des gens. De parler avec du monde, même de recevoir des bons plans. Quand on est en groupe, on va rester isoler au gens. Rester dans notre groupe sans vraiment porter attention à ce qui nous entoure. Ce qui nous fait manquer l’occasion de faire des rencontres. Ou découvrir un peu plus à propos de ce qui nous entoure.
Voyager toute seule, mais pas toute seule:
Disant qu’en voyageant tout seule on est plus apte à se faire des rencontre. Ou même s’intégrer à des groupe. C’est sûre que TA personnalité doit être agréable au groupe. Il ne faut pas rien forcer, et juste être soi-même. Sans oublier qu’il faut savoir qu’on est pas les seule qui voyage tout seul, et on peu facilement créer des groupes avec d’autres voyageurs solo.
Déjà le point en commun est flagrant: passionnée du voyage. Ouverture sur le monde, et avec ça en tête tout va se faire tellement bien.
Avouons-le que lors de mes séjours en solo, par moment c’est moi qui devait s’isoler pour me retrouver toute seule. Oui par moment ça fait du bien de se retrouver toute seule. Contrairement à beaucoup de monde, j’aime bien manger toute seule, ou juste me promener dans les rues toute seule. Avoir mes petits moments à moi.
Au même moment, j’ai pu développer en moi que je suis une personne qui aime rassembler les gens. Disant que j’étais le genre qui allait amener d’autre à s’intégrer. Facilement, je pouvais me retrouver dans un groupe d’une dizaine de personne (ou plus) pour faire des excursions, ou passer le temps. Même de faire des repas en groupe.
Alors si l’aspect d’être confronter dans votre solitude vous empêche de faire l’aventure de votre vie. J’espère que ça va pouvoir vous aider.

Astuces pour voyager pas chère

Holla mes Beautiful!

Plusieurs personnes s’empêchent de voyager en se disant que c’est trop chère. Comment pouvoir voyager avec un budget?
Alors j’aimerais partager quelques astuces de voyages. Le but ce n’est pas de se priver, mais de minimiser la facture. Pour commencer dès que vous êtes décidé à voyager. C’est le moment de commencer l’organisation.
Mon objectif: C’est que si vous aviez envie de voyager, mais avec un budget serré ça vous l’imitait alros je vous le conseil.

comparateurs-prix.png

Hébergement:
1- Worldpackers: Une communauté qui nous permet d’être en contact avec des hostels (hôtels) un peu partout dans le monde qui ont besoin de main d’oeuvre. Que ce soit dans l’administration, bartending, promoter, et autres. L’avantage ça nous permet d’avoir de l’expérience dans l’international. On peu rester un peu plus longtemps
2- Auberge de jeunesse: La possibilité d’être dans les chambres privé ou le plus abordable c’est les dortoirs. Souvent les auberges sont situés dans le centre ce qui est dans
3- Air B & B (et il y a d’autres sites similaires): pour la location des appartements ou maison.

Transport:
Comparer les prix, et prévilégier le bus officiel. Important de calculer la distance.Je le sais qu’il y a des possibilités de coivoiturage, personnellement je ne suis pas très confortable avec cette option. Alors je me concentre vraiment vers les compagnies publique officiel.
Sinon arrivée à destinée la marche ou le transport public (vérifier pour les cartes hebdommaires dépendant des endroits).

La nourriture:
Se rendre au marché ou le street food pendant la journée. Par compte, dès que vous arrivez à votre destinations je vous conseilles de repérer une petite épicerie du coin. C’est toujours bon d’avoir ses petits snacks.
De manger tous les jours aux restaurants ça va vous coûter chères. Par compte, on allant dans un restaurant je vous conseille d’opter pour la zone des locales. Évitez les secteurs trop touristiques car les prix sont beaucoup plus chère. Et les plats ne sont pas nécessairement mieux.
Choix judicieux: Locale et des produits de saison.

Les activités:
Les sites naturelles sont à prévilégier. Sans vous empêcher de faire ce qui vous plait. Pour les musées informez-vous des promotions. Dans plusieurs endroit les prix sont réduits, ou il y a même des gratuités. Faites même quelques recherches.
Si vous êtes dans une auberge: vérifier les activités qu’y sont offerts sur place.
Dans les musées: Vous pouvez lire les descriptions, pas besoin de vous achetez les écouteurs en fin de compte.
Argent:
Évitez de changer l’argent dans les aéroports car c’est exorbidant les prix. Avant de partir sortez vous de l’argent. Contrôler vos dépenses pour évitez d’être à sec. Qui a dit que le voyage n’était pas une bonne façon d’apprendre à se gérer.

 

 

Alors est-ce que mes petits trucs vous a convaincu?
Si vous avez d’autres astuces, partagez les avec moi!

Le parfait touriste

Holla mes Beautiful !

download

Peu importe où vous décidez d’aller. Déjà je vous souhaite d’en profiter. Amusez-vous, et laissez vous allez! Par compte, j’en profite pour vous partager quelques astuces. Honnêtement je suis certaine que vous les connaissiez déjà. On va dire que ce n’est qu’un petit rappel.
Le tourisme fait vivre les gens car l’argent va dans les poches du pays qu’on visite. Tous les pays possède leur ministère du Tourisme (et la culture). Je ne suis pas dans la politique, alors je ne pourrais pas m’avancer pour dire comment l’argent est distribuer. Mais il y a quand même un fond qui retourne au pays (la distribution c’est complètement différent).
À la base, le touriste amène du travail sur place. C’est quand même bien à savoir (plus d’ouvertures d’emplois). Mon but reste tout simplement de vous amener à la réflexion. Car en décidant d’aller à une destination on peu créer un impact encore plus importante pour des gens dans le besoin. N’est-ce pas BEAUTIFUL tout de même?
Voici les points pour aider le peuple qu’on va visiter:
1- Encourager les commerçants ou artisans locaux directement
2- Respecter l’environnement qui nous entoure. Rappelez-vous que ce n’est pas tout le monde qui utilise la même façon que par chez nous. De prendre le temps de s’informer de comment ça fonctionne.
3- Être sensible à l’environnement.
On reçoit tellement tellement d’un voyage, alors on peu aussi en donner en quelques sortes. Alors voici c’était donc ma petite réfléxion pour vous.

À plus !!!

Brésil: Holla Rio De Janeiro !!!

rio-de-janeiro-overview-1400x788-1-9220_1400x788

 

Un plan est la pour être modifié si ça doit être fait. C’est exactement ce que je peux en dire de mon sépour de prévu à Rio. Pour en faire une histoire courte, ça devait en être ma première destination. En faisant le calcul avec l’aide d’une carte géographique… j’ai fais un lien. De Montréal à Brésil pour ensuite retourner à Mexique ça faisait beaucoup. Alors j’ai dû faire une modification qui a été accepté par mes hôtes. Quand on est destinée pour faire quelque chose je vous assure que tout est avec nous.

 

Date prévu: 7 septembre 2018
Maraca Hostel


Je vais séjourné dans cette habitat pendant plusieurs semaines. Soit en aidant comme bartending (à ce jour j’en ai aucune expérience, alors je vais apprendre sur le tas). J’espère développer mon expérience du tourisme sur place. Sans oublier de regarder de regarder les différentes opportunités qui peuvent s’offrir à moi. Soit d’offrir mes services dans le marketing: promotion des sites, aide dans l’administration, et voir ce qu’il peut y avoir.

Food Lovers:


Curieuse de découvrir le côté culinaire du Brésil. J’avoue que c’est l’un des endroits que j’ai fais le plus de recherche. Encore une fois j’avoue que l’aspect bouffe est très important pour moi dans un endroit. Faut que je m’assure de bien manger (sans se ruiner non plus). Bien entendu dans mon hébergement j’ai des repas d’inclus, mais de temps en temps ça peut faire très plaisir de se gâter soit dans le Food street, ou découvrir des restaurants. Je n’ai pas trop le choix de faire des comparaisons au Portugal. Ce que j’avais aimé (surtout à Porto); c’était les restaurants traditonnels qui était tenu par la famille. Pour vrai, on retrouvait souvent la grand-mère en cuisine en train de préparer le plat. Et le restaurant était gérer par la famille. Au fond de moi j’espère retrouver ça. Mais je ne veux pas me faire trop d’attente alors j’en reste très ouverte. L’important est de me laisser surprendre tout simplement.


Sans faire de grands plans, j’ai quand même quelques sites que j’ai envie de visiter à Rio. Que ce soit pour les sites (les marches colorés, les musées, et sites naturelles). Sans oublier que j’attend de découvrir la touche culinaire. Rappelant le que j’ai pu faire un séjour au Portugal. Là-bas, je ressentais un peu la saveur du Brésil. Quoi de mieux que de comparer les deux pour retrouver les similiarités entre les deux (pays coloniale et colonisé) ?!

Recap: Mon séjour au Portugal

En mai 2017, j’avais eu l’opportunité de retourner au Portugal. En toute franchise lors de mon séjour découverte là-bas, je le savais que je devais y retourner. La beauté de tout ça c’est que j’ai pu le faire tout simplement. Avec plus d’assurance, et je me sentais beaucoup plus confortable dans le coin.
L’objectif de mon séjour de pouvoir compager le Sud VS le Nord.


Mon coup de coeur sans hésiter ça reste le Nord (Porto). Je n’ai pas visité d’autre ville que Porto. Mais avec un seul séjour là-bas, c’est le coup de foudre pour cette endroit. Dans un avenir, je veux y retourner et visiter d’autres villes dans le Nord (sans oublier Porto juste pour voir si c’est vraiment les mêmes sentiments que j’avais).
Bon retournons à mon séjour au Portugal.Quand il s’agit du voyage, et de tout ce qui me passionne. Ce que j’ai aimé de ce séjour, c’est ma confiance et mon assurance. On travaille toujours sur s’améliorer (ça fait parti de la LOI de la vie), et ce que j’ai acquis ou découvert en moi. Ma capacité de m’écouter.


Par exemple; arrivée à Séville. Je n’aimais pas trop le vibes. Trop touristique !!! C’est fou. Disant que cette ville je vais probablement pouvoir l’apprécier dans ma soixantaine. Pour faire les tours quelconques. Sinon, j’avais été un peu déçu. Et c’est pour ça que j’ai écourté mon séjour… qui m’a permit de découvrir ma destination SURPRISE qui est Albufeira.
Petit débrief sur mon intinéraire en quelques sortes.

  1. Arrivée à Lisbonne
  2. Séville
  3. Albufeira
  4. Lagos
  5. Retour à Lisbonne

 

2ème stop: Guatemala

Taxisco, Santa Marta

77561916
On va mettre les choses au claire, je ne suis pas une SURF GIRL (pas en ce moment je vous le confirme). Par compte je crois au destin. Et d’avoir l’opportunité de m’installer dans un secteur popularisé pour les surfeurs peu m’apporter quelque chose. Dans la vie, tout nous apporte quelque chose. Alors j’ai du faire un peu plus de recherche pour découvrir un peu plus mon deuxième habitat. Outre que je vais être proche de la mer, la plage, un environnement de surfeur. Ce que je peux dire c’est que mon âme va être très proche de la nature.
Personnellement, c’est quelque chose que j’avais besoin de mon séjour. Avouons-le que si je n’aurais pas eu cette opportunité, ça n’aurait pas fais parti de mon intinéraire. Étant aussi chrétienne je le sais que Dieu a un plan plus grand pour nous, et tout ce qui est fait n’est pas un hasard.
Déjà ça me rappelle ma première fois au Portugal, je n’avais aucune attente de ce pays. Et en final ça avait été mon coup de coeur. Big Shout out à Porto !!

 

Séjour prévu: 18 juillet au 15 août 2018

Cocori Lodge Monterrico

Présentation de mon habitation pour le séjour que je vais passer. Ce que je m’attend? D’être séduite par la nature. Proche de l’eau (avec la mer qui n’est pas trop loin). De découvrir un endroit un peu HIPPY sachant que l’univers des Surfeurs est catégorisé dans cette plage. Alors j’ose espérer retrouver ça.

Qui sait peut-être en revenant de là, je vais moi-même être une SURFEUSE?! Who knows ??!!